Le chauffage concerne l’installation du système de chauffage et la production d’eau chaude. De nos jours, il est n’est plus très commun de ne pas avoir d’eau chaude sanitaire. Vous envisagez ce type d’intervention pour votre logement ? Voici quelques conseils pour réussir sa pose de chauffage d’eau sanitaire.

Faire appel à un chauffagiste

Le chauffagiste est un intervenant qui a pour mission de s’occuper des appareils, du système de chauffage et de distribution d’eau chaude sanitaire dans un logement. Il est mieux de faire appel à un chauffagiste pour vos installations, car celles-ci nécessitent une parfaite maîtrise des caractéristiques techniques et des modes de fonctionnement de chaque appareil. L’installation peut être dangereuse et requiert donc un savoir-faire pointu. Le métier de chauffagiste a été fort méconnu il y a longtemps.

Mais actuellement, vous n’aurez plus de mal à trouver un chauffagiste à Bruxelles. Outre les systèmes de chauffage et de distribution d’eau chaude, le chauffagiste peut même intervenir sur les systèmes de climatisation ou de ventilation. Du fait de l’importance des interventions, il est plus sage de faire appel à un chauffagiste titulaire d’une mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). C’est un signe de prestation de qualité.

Choisir son type de chauffage

En général, on considère trois types d’énergie pour la production d’eau chaude sanitaire : le gaz, l’électricité et les énergies renouvelables. Le chauffe-eau à gaz peut s’adopter selon deux manières différentes : le chauffe-eau instantané et le chauffe-eau à accumulation. Le chauffe-eau instantané présente l’avantage de ne pas être encombrant.

L’eau est chauffée à la demande, il ne nécessite donc pas de stockage. Le chauffe-eau à accumulation quant à lui permet de stocker un volume assez d’important d’eau chaude. Il est donc, par conséquent, plus encombrant. Il est associé au réseau de chauffage central. Le chauffe-eau électrique offre aussi la possibilité de chauffer l’eau instantanément ou par accumulation.

Avec un chauffage électrique, le chauffe-eau à accumulation est le plus avantageux. Celui-ci permet de chauffer l’eau en continu, l’eau reste donc à une température constante. Désormais, l’eau sanitaire peut aussi être chauffée par énergie renouvelable : le chauffe-eau thermodynamique qui fonctionne comme une pompe à chaleur et le chauffe-eau solaire qui utilise la lumière du soleil pour chauffer l’eau.

Préparer son budget pour l’installation

Pour choisir et installer son système de chauffage d’eau sanitaire, il est aussi judicieux de connaître les coûts des matériels et de l’installation. En fait, les prix varient selon le type de matériel, le type de chauffage choisi, le type d’installation (construction ou rénovation) et le prestataire choisi.

Le chauffe-eau à accumulation, par exemple, que ce soit au gaz ou à l’électricité, nécessite de grands réservoirs, donc de grands travaux et un budget plus important. Le prix des prestations varie aussi d’un chauffagiste à un autre. Alors, pour pouvoir anticiper vos dépenses, vous pouvez soumettre une demande de devis à chaque prestataire qui vous intéresse.

Enfin, le type d’installation doit aussi être pris en compte. Qu’il s’agisse d’une construction ou d’une rénovation, que le chauffage sanitaire soit raccordé ou non au chauffage central, ces facteurs peuvent faire balancer les coûts d’installation. Maintenant à vous de choisir le système le mieux adapté à votre logement et votre budget.

Catégories : Guide d'Installation

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *